Make-Up For Ever construit une communauté de clients fidèles avec du live shopping

0

Afin de garder le contact avec ses clients durant le confinement, la marque de maquillage professionnel Make-Up For Ever s’est lancée en 2020 dans le live shopping. Depuis, elle poursuit dans cette voix avec un à deux lives par mois. D’après Etienne Bégué, chief digital officer, le taux d’engagement lors de ces sessions serait près de 10 fois supérieur à celui enregistré à l’accoutumé sur le site. (Photo : Make-Up For Ever)

En Chine, Make-Up For Ever, une marque de maquillage à destination des professionnels du groupe LVMH, a recours depuis près de 5 ans au live shopping. Elle a commencé à déployer cette stratégie en France également en 2020 pour maintenir un lien avec les clients durant le confinement. Avec le temps ces lives baptisés « Live with our pro » (en direct avec nos professionnels), sont devenus un moyen pour la marque de présenter ses produits, de transmettre le savoir-faire de ses maquilleurs, les gestes et techniques à adopter. « 2020 a réellement été un accélérateur de la mise en place de cette stratégie de live shopping », explique Etienne Bégué, chief digital officer chez Make-Up For Ever.

Pensés pour fidéliser les clients, ces dispositifs sont un moyen « pour les maquilleurs d’échanger avec l’audience comme ils le font en boutique. Grâce au format vidéo, ils montrent les textures des produits, expliquent comment les utiliser et interagissent en direct avec les clients. Le but est de créer une conversation entre l’internaute et le maquilleur », raconte Étienne Bégué. Sans donner de chiffre précis, il affirme que lors des lives le taux d’engagement serait dix fois supérieur à celui enregistré normalement sur le site internet. Le taux de conversion exploserait lui aussi, ainsi que la valeur du panier moyen. « En France, 60% à 70% des internautes qui regardent les live-shoppings régulièrement sont des clients fidèles, se réjouit le CDO. Nous sommes en train de construire une communauté. ».

Un à deux lives par mois sur différentes thématiques

À l’occasion du déploiement, la marque a totalement refondu son site internet de sorte que les clients ont la possibilité d’acheter tout en visionnant le direct, sans aucune interruption : « cette expérience d’achat offerte par le live shopping, c’est aussi ce qui nous a convaincus chez Make-Up For Ever de nous lancer dans l’aventure », continue Étienne Bégué.

La marque réalise entre une et deux sessions par mois, leur durée varie de 30 min à 1h. Toutes abordent des thématiques différentes : maquillage des lèvres, des yeux, du teint, définies 6 mois à l’avance par l’équipe digitale et les maquilleurs. En France, l’équipe en charge de la planification et de la réalisation des live shoppings compte environ 5 maquilleurs professionnels, assistés par le même nombre de commerciaux et de personnes chargées du digital. « Nous essayons de garder de petites équipes qui savent mettre en place un live rapidement », précise le CDO. L’animation est réalisée par un ou deux maquilleurs professionnels, préalablement formés à cet exercice par l’entreprise. L’équipe digitale les assiste en cas de problèmes techniques et les commerciaux aident à répondre aux questions posées dans le chat.

Après la France, Make-Up For Ever lance ses live shoppings au Japon

Make-Up For Ever diffuse ses live shoppings en direct et en simultané sur son site Internet et sur Facebook. Ils sont par la suite disponibles en replay sur le site officiel de la marque. La société étudie en ce moment la possibilité de se lancer sur Instagram et Tik Tok. Pour le moment, elle n’utilise ces plateformes que de rapides et courtes vidéos.

Après avoir testé le concept de live shopping en Chine puis en France, la marque a déployé ses sessions aux États-Unis, en Corée, au Moyen-Orient et à Taïwan. Par ailleurs, son site internet japonais est actuellement en refonte afin de se lancer à son tour dans l’aventure. Selon Étienne Bégué, et au vu des résultats, Make-Up For Ever n’en a pas fini avec cet outil puisqu’elle continuera à réaliser des lives régulièrement, et en augmenter le nombre et la fréquence.

Clémence Tingry

Partager